metro.paris

metro.paris n’est pas optimisé pour mobile

Entrez votre adresse mail pour être sûr de retrouver le programme plus tard, en un clic, sur tablette ou ordinateur

Commencez la visite
Le site metro.paris utilise la fonctionnalité sessionStorage. Les adresses et lieux renseignés par l’utilisateur, pour lui permettre d’obtenir les informations sollicitées, sont gardés en mémoire sur le terminal que vous utilisez et durant la session de consultation exclusivement.

Localisez les lieux incontournables de Paris accessibles en métro et découvrez la richesse du patrimoine RATP.

Commencez la visite
{{selectedItem.value}}
Le service de recherche d'itinéraires est indisponible pour le moment.
Indiquez une adresse ou un lieu à Paris
{{firstStep.stationName}}
{{lastStep.stationName}}
{{duration}} min
{{step.stationName}}
Direction {{step.directionName}}

{{duration}} min Itinéraire en métro simplifié sans prise en compte des perturbations

{{data.getDestinationPlace().title}}
{{data.getDestinationPlace().subtitle}}
{{unParisize(selectedItem.value)}}
Trouver l'itinéraire en Métro

metro.paris

{{data.getSelectedRootTheme().title}}
{{data.getSelectedRootTheme().date}}
En savoir plus

Station Châtelet-les-Halles

Du « ventre de Paris » au « poumon de Paris » ?

Que l’on soit un parisien rodé ou un touriste fraîchement débarqué, la station Châtelet-Les Halles représente toujours quelque chose de spécial. Et c’est plutôt logique, puisqu’il s’agit tout simplement de la plus grande gare souterraine du monde. Oui, du monde ! Connectée à 3 lignes de RER et 5 lignes de métro, Châtelet-Les Halles est peut-être l’un des lieux les plus emblématiques de la vie parisienne…

Commençons par  quelques chiffres : avec plus de 1 500 trains par jour, le pôle d’échange accueille 750 000 voyageurs quotidiens en moyenne – dont 520 000 pour la seule gare RER, qui rassemble les lignes A, B et D (cette dernière étant exploitée par la SNCF). Aux heures de pointe, la station peut même voir défiler 120 trains par minutes, soit un train toutes les secondes ! C’est dire la vitalité de cette gare, véritable mégapole souterraine. 

Ce faisant, Châtelet s’est logiquement imposé comme le nœud principal d’un vaste réseau ferroviaire, couvrant Paris intra-muros dans sa quasi intégralité, et débordant même par endroits au-delà du périphérique. [cf. notices prolongement] Autour de Châtelet-Les Halles s’articulent donc 302 stations, dont 54 proposent des correspondances… ce qui fait du maillage parisien l’un des plus denses du monde. Preuve en est : quelle que soit votre localisation, vous êtes sûr de trouver une station dans les 500 mètres à la ronde ! Et plus que toute autre station à Paris, Châtelet-Les Halles illustre la démesure de cette impressionnante couverture souterraine (et parfois aérienne) qui, telle Rome, ne s’est pas faite en un jour…

[gallery]

La construction du pole d’échange de Châtelet-Les Halles est en effet l’un des plus vastes chantiers qu’ait connus le métro parisien depuis sa naissance. Jusqu’en 1970 trônaient en effet les Halles Centrales, un gigantesque marché de vente en gros et de produits alimentaires frais qui a donné son nom au quartier, en lieu et place de l’actuelle station. Emile Zola s’en était d’ailleurs servi comme décor de l’emblématique « Ventre de Paris », un ouvrage au titre sans équivoque… Mais avec l’explosion démographique des années 50-60, dans l’après « baby boom », les vieilles Halles se sont logiquement senties à l’étroit dans ce Paris historique. Et c’est en banlieue parisienne, dans le désormais célèbre « Marché International de Rungis » (le plus grand marché alimentaire du monde), que les Halles se sont relocalisées à l’orée des années 1970 !  

Ce n’est qu’alors que la naissance de Châtelet-Les Halles a pu commencer, d’abord avec le creusement du pôle ferroviaire, puis la construction du centre commercial qui le surplombe. Avec ses nombreuses boutiques, celui-ci accueille chaque jour des dizaines de milliers de visiteurs qui peuvent se délasser, après une après-midi de shopping, dans la piscine couverte. Les cinéphiles pourront surtout découvrir les derniers films en vogue dans l’une des 26 salles de cinéma de la station… dont 19 dans le seul UGC Ciné Cité – Les Halles, ce qui en fait le plus grand multiplexe d’Île-de-France.

Et cela ne devrait pas s’arrêter de sitôt : la rénovation de la station, amorcée en 2011, devrait redonner un second souffle à ce lieu emblématique de la capitale, passé en quelques décennies du statut de « ventre » à celui de « poumon » de Paris. Prouesse technique : les travaux seront réalisés sans interruption du trafic ou des correspondances. Inutile d’en rajouter davantage : Châtelet-Les Halles a le sens de la démesure, et n’a pas fini d’impressionner tant ceux qui la découvrent que les plus habitués 

Pour aller plus loin

Vous aimerez aussi